Dans le communiqué de presse ci-dessous, le REN-LAC se rejouit de la reprise du procès de l’affaire charbon fin ce 20 juillet 2023. Il invite les acteurs judiciaires à tout mettre en oeuvre pour vider ce dossier qui a été renvoyé au rôle général. ...

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi 26 juillet, le Réseau national de Lutte anti-corruption estime que la contestation de la nomination de Monsieur Adama Traoré à la direction générale de l’ONEA est fondée. ...

Dans ce message publié, ce 11 juillet, à l’occasion de la journée africaine de lutte contre la corruption, le Secrétariat exécutif du REN-LAC interpelle le gouvernement à rendre effective la lutte contre la corruption à travers des mesures concrètes pour endiguer le phénomène. L’organisation plaide notamment pour l’adoption de textes ...

En collaboration avec le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC), le Comité anti-corruption (CAC) du ministère de la Justice, des Droits humains et des Relations avec les Institutions (MJDHRI) a outillé ses membres du 3 au 6 juillet 2023 à Koudougou pour une meilleur prise charge du phénomène de la ...

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) a honoré, ce 27 juin 2023, à travers les Prix de la Lutte anti-corruption (PLAC), les journalistes qui se sont distingués au cours de l’année 2022 par leur courage et professionnalisme dans la dénonciation des faits de corruption au Burkina Faso. Les Prix de ...

Dans le cadre de l’exécution de son projet « Faso hôronya ...

En dépit des moyens constamment envisagés pour la combattre, la corruption constitue une des plus grandes entraves au développement socio-économique du continent africain. L’ampleur du phénomène a atteint un tel niveau que les pays africains sont perçus comme les plus corrompus du monde. En 2022, le score moyen de l’Afrique subsaharienne ...

Dans le cadre de l’exécution de son projet « Faso hôronya » financé par l’Ambassade de Suède, ...

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à une guerre meurtrière sans précédent imposée par des groupes armés terroristes. Cette situation a conduit le gouvernement à mettre un accent accru sur les secteurs de la défense et de la sécurité. En conséquence, les budgets alloués à ces deux secteurs ont ...